Rétrospective : Décembre à l’ISIMA de 2013 à 2020

Logo d'Isiarchives

Décembre est le mois des fêtes de fin d’année, et l’ISIMA ne fait pas exception. L’école et les ZZs ont toujours cherché à animer le dernier mois de l’année : repas de Noël d’Isibouffe, olympiades des étudiants, campagnes du BDE, décoration de l’école …

En partenariat avec Isiarchives, le club dédié à l’histoire des l’ISIMA, l’Anelis vous propose de (re)découvrir certains des événements marquant ayant lieu en décembre !

Pour beaucoup décembre marque l’approche des grands repas de fêtes et la fin de l’année. Pour un ZZ, le mois de décembre marque aussi une période de changements, alors que les bénévoles des clubs et du BDE arrivent en fin de mandats, les nouveaux ZZ, plus motivés que jamais, sont toujours prêts à faire vivre les clubs. Et en cette période festive, rien de mieux qu’une multitude d’événements organisés par les listeux, les futurs membres du BDE (pour les gagnants) et de l’équipe WEI (pour les autres) ! Les deux listes font tout pour prouver aux ZZ qu’ils sont dignes successeurs du BDE actuel.

Pendant deux semaines, les 2 listes organisent à tour de rôle des événements, ainsi qu’une soirée commune en partenariat avec le BDE sortant !

guillemets

Un mois de décembre typique ??? 🙂

Pas celui-là en tout cas …

Un mois typique de décembre : les campagnes BDE (quoique c’est peut être plus tôt d’habitude), la déco de Noel après …

Les examens pour finir l’année en douceur. Cette année : c’est vide, heureusement qu’il y a eu les exams :-)”

Loïc Yon, promo 99

Le BDE et les listes ne sont pas les seul à être actif durant cette période : le club Isibouffe organise également un repas de Noël ! Ce repas est une tradition durant laquelle le club organise un repas beaucoup plus élaboré que ses plats habituels. Un menu complet  (entrée, plat, dessert), tous faits maison et prêts à être dégustés au milieu des décorations.

Les décorations sont généralement disposées par l’administration dans le hall de l’ISIMA, parfois aidée par les élèves, notamment les membres du BDA (Bureau des Arts).

Historiquement, des ZZolympiades étaient également organisées dans le courant de décembre. Depuis quelques années, elles se déroulent désormais en novembre. Les ZZolympiades sont des tournois de deux semaines durant lesquels des équipes de ZZs se défient pour obtenir la meilleure place et gagner des lots. Chaque soirée, un club ou une association de l’ISIMA propose différents stands sur lesquels les équipes vont essayer de remporter un maximum de points. Cela permet aux ZZ1 de connaître tous les clubs et leurs membres. C’est aussi l’occasion pour les listeux de montrer qu’ils participent à la vie de l’école avant le début des campagnes.

Dans la suite de cet article, nous allons présenter l’évolution de ces événements au cours des dernières années, y compris en 2020, avec les contraintes sanitaires !

Les ZZolympiades

La grande compétition de l’ISIMA !

L’ISIMA a vu en 2013 la dernière édition de décembre des ZZolympiades. Elles étaient, cette année-là, organisées par le BDE GriZZlys. Les membres des différentes équipes ont pu s’affronter sur 6 épreuves réparties en deux semaines : Just Dance, Culture G, Bière Pong, Masterchef, Cap’s et N’oubliez pas les paroles qui a été suivi de la remise des prix. On a pu retrouver parmi ceux-ci des places pour l’ASM, un lot de 6 verres, un bon d’achat de 100€ chez un partenaire et différents goodies. Cette compétition se déroule désormais au mois de novembre et est appellée ZZlympiades, probablement suite à la faute de frappe d’un respo’com !

Le repas de Noël

Un moment de détente et de convivialité pour les ZZs

Nous avons trouvé l’origine du repas de Noël de l’ISIMA en 2013 et bien évidemment, organisé par Isibouffe. Le menu donnait à l’époque le choix du dessert et un peu de variété pour l’accompagnement du plat. Ce repas limité à 50 places a rencontré un franc succès comme on peut le voir sur les photos ! Vavou, le président Isibouffe de l’époque, a accepté de nous laisser un petit commentaire à ce sujet.

guillemets 

Il y a 7 ans, l’équipe Isibouffe organisait un repas de Noël pour les ZZ. Après un an d’exercice avec deux repas par semaine, nous avions décidé de clore le mandat en proposant un repas de fête. Toasts de foie gras, canard confit avec purée maison et bûche de Noël ou profiteroles, c’est ce qui a été proposé aux élèves pour la somme de 3€. L’événement a été un succès !”

Vavou, président Isibouffe en 2013

Menu du repas de Noël de 2014

Face au succès de cette première édition, le mandat suivant décide de renouveler l’expérience en donnant plus de choix dans le menu sauf pour le dessert cette fois-ci. Le menu affiché à gauche est issu du mail Isibouffe de l’époque ! L’organisation du repas est similaire, un repas à 4€, avec 50 places, un jeudi midi !

Le repas de Noël de 2015 a finalement été un repas de nouvel an début janvier pour changer un peu. Ce repas était encore une fois pour 50 personnes pour la somme de 3€50 par convive, ces derniers ont pu déguster une entrée avec de la confiture de figue (probablement des toasts de foie gras), du parmentier au confit de canard ou des tagliatelles au saumon suivi de croques Nutella / banane ou de galette des rois, toujours un midi en semaine.

En 2016 le repas de Noël a fait son grand retour le jeudi 15 décembre à midi, les ZZ ont pu y déguster des toasts de foie gras ou une salade composée pour l’entrée, qui était suivie d’un pavé de saumon au riz et de la bûche glacée en dessert.

Logo 2015 d'Isibouffe

2017 a vu l’arrivée d’un peu de changement dans la formule. En effet l’entrée s’est composée de toasts de foie gras avec de la confiture d’oignon ainsi que de toasts de saumon fumé, le plat était un rôti de biche sauce grand veneur accompagné de purées de pomme de terre et de carotte. Le dessert donnait le choix entre une bûche au chocolat et une aux fruits rouges. Ceci pour 6€, cette augmentation du prix avait fait râler les vieux mais ils étaient quand-même venus manger l’un des 42 repas disponibles pour les ZZ.

Le mandat 2018 a augmenté le standing du repas de Noël mais aussi son prix. Les ZZs et, pour la première fois, l’administration ont pu avoir le menu affiché à gauche pour 12€ avec possibilité de suppléments, notamment pour l’apéritif.

Ce menu contenait alors un apéritif avec des roulés à la saucisse, du guacamole et autres dips et un verre de kir (ou plus mais en supplément). L’apéritif était suivi d’un duo de toasts terre et mer avec une crème à l’aneth comme ce mandat en avait le secret.

Le canard est revenu à l’honneur cette année là sous la forme de magrets avec une sauce aux griottes accompagné de röstis et de fagots de haricots verts enroulés dans de la poitrine de porc.

Le dessert donnait lui le choix entre deux glaces faites par la présidente, soit à la vanille, soit aux marrons. Les surplus ont d’ailleurs été rapidement écoulés par la suite.

Ce repas s’est déroulé dans le hall du bâtiment A, la préparation s’est faite dans la cafétéria des professeurs, le personnel de l’école était convié, des affiches avec le menu ont été imprimées sur du papier bleu vert et affichées dans l’ISIMA et un père Noël secret a été organisé parmi les participants, une grande première !

La Covid a fait que l’année 2019 a malheureusement connu le dernier repas de Noël de l’ISIMA en date, celui-ci a gardé la même forme que l’année précédente, avec le personnel de l’ISIMA et dans le hall. Pour la somme de 14€ chacun a pu déguster un apéritif avec un verre de kir ou de champagne, suivi des traditionnels toasts de foie gras et de saumon. 

Le plat était composé de cuisses de canard au four accompagnées de gratin dauphinois et d’une sauce au choix entre caramel et vin / échalotes, nouveauté un verre de vin rouge de Bourgogne était aussi disponible pour accompagner le plat. Pour terminer ce repas chacun a pu choisir entre une bûche pâtissière au chocolat et aux marrons ou une bûche glacée aux fruits rouges. 

Le repas de Noël initialement créé pour fêter la fin d’un mandat Isibouffe est devenu une réelle institution à l’ISIMA. Le format a connu une réelle évolution ces dernières années, et nous espérons tous le retrouver en décembre 2021 !

Les campagnes BDE

La lutte acharnée pour savoir qui sera le prochain BDE de l’ISIMA !

M. Guitton et Mme Chabrol participant à un Just Dance durant les campagnes 2019

Depuis décembre 2015, le BDE organise les campagnes pour sa succession durant le mois de décembre. Elles commencent habituellement par une semaine de communication virtuelle durant laquelle les deux listes présentent leurs membres et les postes. Les deux listes s’affrontent ensuite à grand coups de petits déjeuners gratuits et d’événements pendant deux semaines, en alternance. (2 jours chacun, week-end exclus, et un vendredi chacune). Le premier vendredi se termine avec une soirée officielle organisée par le BDE et les listeux dont une des listes aura choisi le thème. Le second vendredi est habituellement celui du début des vacances de Noël.

Durant les deux semaines d’événements les deux listes se répartissent les surfaces du pôle commun, du bâtiment A, du BDE et du sous-sol pour installer les décorations utilisées pour les représenter. 

 

Les campagnes de décembre 2015 ont vu s’affronter les listes OppoZZites (qui a été élue) et Mist’Rizz (qui s’était formée au dernier moment). OppoZZite avait proposé une chorégraphie sur Booma Yee de Geo Da Silva qui est encore régulièrement dansée à l’ISIMA. Mist’RiZZ avait choisi Drinkin’Boys de DJ OZMA, et a proposé une nouvelle chorégraphie, plus habillée que l’originale.

Les deux listes avaient produit un film pour les campagnes, nous avons donc pu voir une enquête rêvée des inspecteurs J et P et un documentaire comparatif entre le BDE ISIMA et le BDE fictif Fakerz. Vous pouvez d’ailleurs noter un total de 4 morts sur ces deux films. Ce sont aussi les derniers films de campagnes dans lesquels l’alcool était toléré.

L’année 2016 a peut-être connu les campagnes les plus tendues, entre les listes BliZZard et CroiZZière. On se souvient par exemple de la réplique du président BliZZard “Ah pas du tout, je suis pas à bord du Titanic désolé.” lors de l’installation des décorations. 

Durant ces campagnes l’Asso Finale avait lancé son reportage : Assofi News. On a pu y voir un respect relatif des consignes de sécurité de la part des listeux, des interviews de listeux, d’anciens listeux ou encore un top troll. CroiZZière avait présenté la création de la liste au travers de parodies de la série Bloqués quand BliZZard avait opté pour … une bonne dose de drogue apparemment !

Petite anecdote, les deux listes avaient initialement choisi le nom WiZZard, puis suite à un accord commun, aucune liste n’a porté ce nom cette année-là mais la soirée officielle de campagne si !

Fusion des logos WiZZards et InvaZZion

Le nom WiZZards a cependant été pris par pur hasard l’année suivante, la liste venue tout droit de Poudlard a donc affronté la liste InvaZZion en 2017 !

Ces campagnes ont été l’occasion de plusieurs changements. Le financement de l’armée d’InvaZZion s’est fait à l’aide de fonds propres obtenus par différentes offres (ouverture de comptes bancaires, paris sportifs…). Ils ont été ensuite imités chaque année depuis, permettant ainsi aux listeux de ne pas puiser dans leurs deniers personnels.

La liste WiZZards a fait apparaître les séries de campagnes en lieu et place des traditionnels films, permettant ainsi d’étaler le suspens sur une période plus longue.

La soirée de campagnes avait pour thème la série Stranger Things qui venait de sortir une saison se déroulant à cette période de l’année. 

En 2018 c’était au tour des KingZZ et des TreZZor de s’affronter. Dans le but de faire durer le suspens, une liste avait fait le choix ambitieux de révéler un faux thème. En effet la liste TreZZor a prétendu se nommer “VirtuoZZe” dans un premier temps. En face, les KingZZ ont annoncé un laser game outdoor, un événement assez inattendu qui ne manqua pas d’attirer quelques ZZ ! Comme pour l’année précédente, les 2 listes ont également essayé de faire durer le suspens via des séries de campagnes en plusieurs épisodes. Elles ont financé leurs campagnes grâce aux partenariats avec des entreprises (Burger King, différents restaurants Clermontois …). En plus des traditionnels petits déjeuners les ZZ ont pu bénéficier de tarifs avantageux pour aller manger en ville avant les événements de campagne.

Ces campagnes ont aussi été l’occasion d’organiser un concert avec des artistes débutants ou confirmés. On notera par exemple la venue d’un groupe Clermontois : les Brass Band Project. Malheureusement d’autres festivités comme la soirée officielle se déroulant pendant les campagnes BDE ont été annulées cette année-là à cause des risques d’attentats particulièrement élevés durant cette période.

À l’issue des campagnes, la liste TreZZor a été élue vainqueur, permettant le premier mandant d’une pour une présidentE BDE.

Logos des TreZZors et des KingZZ
Les listes FarWeZZt et GangsterZZ avec le BDE TreZZor

L’an dernier les armes à feu étaient au rendez-vous lors des campagnes, en effet les listes Far WeZZt et GangsterZZ se sont affrontées. Les GangsterZZ avaient réalisé une série sur le (faux) meurtre de Loïc Yon et les Far WeZZt étaient partis à la conquête de l’ouest auvergnat à la recherche de nouveaux membres. Ces derniers ont créé une innovation pour le traditionnel petit dej de campagnes en y ajoutant quelque chose de salé de manière régulière : les roulés saucisses !

Ces campagnes ont aussi été perturbées par l’évaluation de l’ISIMA par la CTI. Heureusement, l’école a renouvelé son accréditation CTI pour cinq ans ! Les petits déjeuners ont eu lieu dans le BDE, plutôt que dans la hall de l’école. 

Cette année, malgré la Covid, des campagnes BDE ont actuellement lieu, exclusivement en distanciel. Les listeux ont pu se dévoiler à travers des reportages “Brute” pour la liste VikingZZ et au travers d’une recherche aux grosse peluches toutes gentilles sur le Puy de Dôme pour la liste BiZZounours  ! Une première semaine d’événements a eu lieu sur Discord avant les fêtes et la deuxième se déroulera en janvier, au retour des vacances. Les deux présidents ont accepté d’écrire un petit mot en exclusivité pour vous.

guillemets

Bonjour, moi c’est Vivien, le président de la liste VikingZZ. De mon côté, le mois de décembre a été très occupé par la préparation des campagnes BDE. Même si cette année les campagnes sont en distanciel, il y a beaucoup de chose à préparer, sans oublier de suivre les cours. Comme les events, qui seront organisés à distance. Ou les vidéos, qui ont dû être tournées différemment.

C’est beaucoup d’investissement mais je garde en tête que c’est un mois qui restera gravé dans ma mémoire !”

Vivien, président de la liste VikingZZ

guillemets

L’année est compliquée mais les campagnes sont toujours d’actualité ! Si la vie étudiante de l’ISIMA a été durement mise à l’épreuve par la crise sanitaire, il était important pour nous de faire survivre la vie associative. C’est pourquoi nous avons monté notre liste, les BiZZounours, dans l’idée de distribuer de l’amour à nos ZZs dans cette période difficile et de les divertir le plus possible.

Les campagnes se font donc en distanciel, un format inédit qui nous a donné envie de créer de l’inédit, notamment grâce à l’apparition des « Allos ? » : un ensemble de services gratuits dont peuvent bénéficier les ZZs durant les campagnes. On espère que ces campagnes feront tout autant plaisir à nos ZZs. Un bizzou y a rien de plus fou !”

Antoine, président de la liste BiZZounours

 

À propos d’Isiarchives …

Isiarchives est le club des archives de l’ISIMA créé en 2018, qui cherche, trouve et partage les souvenirs entre les différentes promos, car comme chacun le sait, “c’était mieux avant” !

Vous pouvez les aider en partageant vos souvenirs, anecdotes, photos ou vidéos de l’époque. Contactez l’Anelis, si vous désirez aider 🙂

Découvrir toutes les autres rétrospectives ici !

Merci à Marie Mayol pour ses photos et aux différents diplômés pour leurs informations et témoignages.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest