Portrait de ZZ+ : Emeline Huon, Analyste fonctionnelle experte

Carte d’identité ZZ :


Mon surnom ZZ :
 Je n’en ai jamais vraiment eu un

Ma promotion / Filière : 2013 / F1

Ma devise : Qui ne tente rien n’a rien !

En bref : Arrivée à Clermont après avoir parié sur un avenir dans l’informatique, j’ai suivi le cursus F1. Aujourd’hui, j’ai choisi la 3ème branche possible dans les métiers de l’informatique : le fonctionnel et maîtrise des métiers (bouh le pilotage !!).

Mon expérience ISIMA :

Promotion et filière : J’ai eu un bac STI électronique puis je suis allée en prépa et j’ai choisi l’ISIMA sur concours. Après une première année laborieuse (je n’avais jamais vraiment fait d’info), j’ai choisi la F1 pour les systèmes embarqués : c’est ce qui m’avait attiré à l’ISIMA avec en objectif de travailler dans la robotique.
Durant mes années d’école, la filière a bien évoluée puisque j’ai vu l’arrivée du cube pour la réalité virtuelle et j’ai ainsi pu profiter en 3 ème année des premiers aperçus de cours sur le sujet.

Associatif :Quelle bonne période que les années passées à l’école ! J’ai participé à quelques associations qui m’ont permis d’avoir une première vision de l’organisation d’un groupe de personnes et d’appréhender les problématiques de gestion de projet : le BDE en 2009, Isigala (3 ans) et Asso Finale.

Meilleur souvenir de l’ISIMA : Il y en a beaucoup ! Je pourrais citer : la création des calendriers de l’Asso Finale, la réussite de ma dernière  année (forcément) mais aussi les soirées se terminant par Isidéco (merci le ménage le lendemain !), les casse-cous qui font du golf sur le toit…

Après l’ISIMA :

J’ai commencé mon parcours professionnel de manière plutôt classique pour un ZZ : en tant que développeur dans une ESN. J’ai été placée sur un projet pour y faire de la BI (Business Intelligence), ce qui était complètement atypique vis-à-vis de mon apprentissage à l’ISIMA (spéciale dédicace aux cours de VHDL 😀 ), mais j’ai plutôt bien accroché ! Grâce à ces développements, j’ai acquis la connaissance fonctionnelle de l’application sur laquelle j’étais, ce qui m’a permis de prendre à la fois le rôle de responsable de l’application d’infocentre, mais également celui de référente fonctionnelle sur l’application d’origine des données affichées sur celui-ci. Par la suite, j’ai navigué sur d’autres applications toujours en tant que référente fonctionnelle.

Etant donné mon changement de domaine, les connaissances acquises en filière F1 ne m’ont pas été très utiles, en dehors des cours d’Unix et de base de données. Par contre, j’ai pu y apprendre l’adaptabilité et la rigueur qui m’ont été utiles dès le premier jour de travail.

 

Découvrir d’autres portraits d’anciens…
Envie de partager ton expérience ZZ ? N’hésite pas à nous contacter.